Les régimes à faible teneur en glucides pour avoir les abdominaux

Les régimes à faible teneur en glucides sont des régimes qui limitent la consommation de glucides pour la perte de poids.

Les aliments riches en glucides, comme le pain et les pâtes, sont restreints et remplacés par des aliments riches en protéines (exemple :  viande blanche, poisson, …) et des aliments pauvres en glucides (exemple : légumes verts, huile d’olive, …).

A propos des régimes faible en glucides

A propos des régimes faible en glucides

A propos des régimes faible en glucides

Il y a une controverse importante concernant les régimes à faible teneur en glucides et peu d’accord au sein de la communauté scientifique sur l’impact des régimes à faible teneur en glucides sur la santé.

Peu d’études ont montré que les régimes à faible teneur en glucides peuvent avoir des effets néfastes sur la santé, tandis que d’autres recherches suggèrent qu’ils peuvent avoir une influence positive sur des maladies comme le diabète, le cancer et l’autisme.

Il existe une fausse idée selon laquelle, pour perdre du poids, il faut éliminer complètement les glucides parce qu’ils causent le stockage des graisses. Les régimes du genre Cétogène ou Atkins Diet en sont des exemples.

Le principe de base des régimes à faible teneur en glucides est que les glucides entraînent une prise de poids. C’est un peu trompeur.

Le fait est que vous prenez du poids si vous consommez trop de calories. De plus, les glucides simples (exemple : pâtes blanches, pain blanc) entraînent une réponse insulinique indésirable, ce qui peut rendre la perte de poids difficile.

Les avantages des régimes à faible teneur en glucides

Les avantages des régimes à faible teneur en glucides

Les avantages des régimes à faible teneur en glucides

Il est vrai que les protéines sont plus rassasiantes que les glucides ou les lipides. Par exemple, si vous avez mangé 200 calories de protéines, de glucides ou de lipides, vous vous sentirez plus rassasié après avoir mangé les protéines.

Plus simple de créer un déficit calorique

Vous perdez du poids parce que vous êtes en déficit calorique. De plus, en limitant l’accès de votre corps aux hydrates de carbones, vous ferez en sorte que votre corps cherchera du carburant ailleurs.

Suppression des glucides raffinés

Un autre grand avantage des régimes à faible teneur en glucides est qu’ils éliminent les grandes quantités d’amidons et de sucres qui se sont glissés dans notre alimentation et qui constituent maintenant la plus grande partie de ce que nous mangeons.

Il n’est ni normal ni naturel que les humains consomment les grandes quantités de glucides raffinés que nous consommons aujourd’hui.

Pour l’organisme, les hydrates de carbones, en particulier les glucides simples/raffinés, sont essentiellement du sucre, de sorte qu’après avoir mangé un repas riche en glucides, le taux de glycémie augmente, déclenchant la libération d’insuline, une hormone qui agit pour ramener le taux de glycémie à la normale.

Les inconvénients des régimes pauvres en glucides

Les inconvénients des régimes pauvres en glucides

Les inconvénients des régimes pauvres en glucides

Il est vrai qu’à court terme, la plupart des gens perdent du poids très rapidement avec des régimes à faible teneur en glucides. Le piège est que la majorité du poids perdu est la perte d’eau et de tissu musculaire.

L’effet yoyo

Lorsque les glucides sont rares, votre corps ne se tourne pas seulement vers les graisses pour obtenir de l’énergie, mais aussi vers les protéines (pour votre masse musculaire), les décomposant et les transformant en glucose.

Lorsqu’un régime alimentaire normal est repris, une partie du tissu musculaire perdu est reconstruite, l’eau est rétablie et le kilos reviennent rapidement, mais surtout sous forme de graisse.

Ce qu’il vous reste, c’est une diminution du tissu musculaire, ce qui entraînera une diminution du nombre de calories dont vous avez besoin chaque jour (crash du métabolisme) pour maintenir votre poids, rendant ainsi beaucoup plus difficile de garder votre poids sous contrôle lorsque vous cessez de suivre un régime à faible teneur en hydrates de carbones.

L’augmentation des graisses saturées

Les régimes à très faible teneur en hydrates de carbones ont tendance à être riches en graisses saturées. Cela peut augmenter le risque de maladie cardiaque. Malheureusement, les régimes riches en protéines et en graisses sont associés à l’obésité abdominale, ainsi qu’aux maladies cardiaques et le cancer.

Article intéressant :  L'importance de l'alimentation pour avoir les abdos visibles

Le manque de nutriments essentiels

Si les glucides ont été restreints, votre corps est également forcé de produire des corps cétoniques pour fournir de l’énergie aux parties du corps qui ne peuvent pas utiliser la graisse comme source d’énergie.

Cela inclut en particulier le cerveau et les globules rouges. A ce stade, une personne est dans un état de cétose et se caractérise par une haleine malodorante et des effets secondaires tels que la fatigue et la nausée.

Les effets secondaires d’un régime à très faible teneur en hydrates de carbones comprennent : nausées, étourdissements, léthargie, déshydratation, mauvaise haleine, constipation, perte d’appétit, irritation.

Des recettes délicieuses faibles en glucides

Conclusion sur les régimes pauvre en glucides

Ce genre de régime semble être un moyen efficace de perdre du poids pour de nombreuses personnes. Mais il faut trouver un équilibre alimentaire !

Cependant, la consommation d’un régime pauvre en glucides et riche en protéines a de nombreux effets différents sur les différents systèmes de l’organisme. Celles-ci ne sont pas entièrement comprises et font toujours l’objet d’une enquête.

A long terme, pour avoir le ventre plat, il faut avoir une alimentation qui vous convient mais aussi une routine d’exercice. Il vous suffit de choisir un bon banc pour abdominaux afin d’accompagner votre régime avec une activité sportive.

Pour contourner les effets secondaires de ce genre de régime, deux possibilités s’offrent à vous.

  1. Le cyclage des glucides : cette méthode consiste à diminuer considérablement l’apport en hydrates de carbones pendant trois jours à un niveau qu’il serait difficile de maintenir pendant de longues périodes de temps, tout en augmentant l’apport en protéines, suivi d’une augmentation des glucides pendant une journée.
  2. Réduction modérée des glucides : cette méthode consiste à diminuer graduellement votre apport en glucide et voir les évolutions sur votre physique au fil des semaines.

Déposer une réponse